Colloque OCCOQ
 
Horaire/Activités
Colloque OCCOQ
Colloque OCCOQ
Laurence Caron
Chargé de projet, consultant, formateur
Laurence Caron
Chargé de projet, consultant, formateur

Laurence Caron possède une maîtrise en service social. Il est formateur et consultant au niveau provincial pour l'Association pour la réadaptation psychosciale (AQRP) dans le domaine de la santé mentale : rétablissement, stigmatisation, dévoilement, pair-aidance, patient partenaire, approche axée sur les forces, etc. Il participe à de nombreux comités de la Commission de la santé mentale du Canada ainsi qu'au comité consultatif de la ministre fédérale de la santé. 

L'utilisation du vécu personnel par les professionnels de relation d'aide au Québec

Formateur principal : Laurence Caron
Formateur/Collaborateur : François Lauzier-Jobin
Date : 18 Juin 2020
Horaire : de 08:30 à 12:00
Durée : 3 h
Salle : St-Rédempteur 2
Type : Atelier interactif ou expérientiel
Axe : Savoir-devenir
Compétences visées :
  • Évaluer l’impact des interventions en orientation
  • Concevoir l’intervention en orientation
  • Intervenir directement
  • Exercer un rôle conseil auprès d’autres acteurs
  • Gérer sa pratique de manière à en assurer la rigueur et la pertinence, en conformité avec les normes en vigueur
Plusieurs professionnels en relation d'aide (infirmiers, travailleurs sociaux, médecins, ergothérapeutes, psychoéducateurs, conseillers d'orientation, etc.) ont une expérience personnelle liée à la santé mentale et / ou aux troubles, à l'utilisation de services et d’outils ainsi qu'au processus de rétablissement dans différents domaines de vie. Les professionnels peuvent-ils utiliser ces expériences dans leur travail en les révélant judicieusement comme, par exemple, dans le cas du projet Two Hats en Angleterre ? 

L’atelier vise à présenter l’état des connaissances sur le sujet et à proposer des balises, des pistes de réflexions et des techniques. Nous explorerons l'utilisation et le partage du vécu personnel en contexte d'intervention, d'accompagnement, d'aide et de soutien. Ce partage peut porter, notamment, sur un problème de santé mentale, un trouble ou sur la réception d'un diagnostic de maladie mentale. Mais  il peut aussi porter sur des éléments non liés à un problème et qui contribuent à la santé mentale, à la poursuite de la pleine citoyenneté, à l'hygiène et aux habitudes de vie, au vécu de certaines émotions, aux tentatives d'améliorer sa situation, de se construire une vie satisfaisante, de s'épanouir, etc. 

Ce partage d'éléments personnels par un professionnel est-il superflu ? Est-il essentiel ou incontournable ? Qui a le droit de le faire ? Peut-il nuire ? Peut-il aider ? À qui ? Comment ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous explorerons :
 
  1. Les positions des ordres professionnels québécois sur ce type de pratique ainsi que les balises suggérées par ceux-ci, balises qui nous permettront de réfléchir ensemble aux limites à ne pas franchir, s'il y en a.

  2. Les expériences et opinions de collègues aidants et aidés, interrogés sur le sujet.

  3. L'expertise détenue par le programme Pairs Aidants Réseau pour ce qui est de l'utilisation du savoir expérientiel dans la relation d'aide.

  4. Des revues de littérature, tant sur le croisement des savoirs et des rôles, sur l'autodivulgation volontaire (therapist self disclosure), sur la modulation du dévoilement des aidés que sur les relations aidé-aidant.
L'atelier combinera présentation magistrale et échanges avec la salle. Les objectifs d'apprentissages consistent à :

  • Prendre connaissance de la pertinence actuelle des questions liées à l'utilisation du savoir expérientiel par les professionnels.

  • Se familiariser avec les enjeux connus du dévoilement par les professionnels.

  • Nourrir son jugement professionnel sur l'utilisation de son vécu au travail.

  • S'introduire aux balises suggérées, aux pratiques actuelles et aux techniques connues à ce sujet.
Colloque OCCOQ
Laurence Caron
Chargé de projet, consultant, formateur
Laurence Caron
Chargé de projet, consultant, formateur

Laurence Caron possède une maîtrise en service social. Il est formateur et consultant au niveau provincial pour l'Association pour la réadaptation psychosciale (AQRP) dans le domaine de la santé mentale : rétablissement, stigmatisation, dévoilement, pair-aidance, patient partenaire, approche axée sur les forces, etc. Il participe à de nombreux comités de la Commission de la santé mentale du Canada ainsi qu'au comité consultatif de la ministre fédérale de la santé. 
Colloque OCCOQ
François Lauzier-Jobin
Chargé de projet et chargé de cours
François Lauzier-Jobin
Chargé de projet et chargé de cours

François Lauzier-Jobin est candidat au doctorat en psychologie communautaire. Il est chargé de projet à l'AQRP pour le volet Réadaptation psychosociale par le travail. Il tient également des charges de cours tant à l'UQAM qu'à l'Université de Sherbrooke.
Partager sur :