Colloque OCCOQ
 
Horaire/Activités
Colloque OCCOQ
Colloque OCCOQ
Johanne Lafrance
Conseillère d'orientation
Johanne Lafrance
Conseillère d'orientation

Johanne Lafrance est conseillère d’orientation et travaille au sein de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI) depuis près de 18 ans. Elle exerce un rôle conseil et de développement dans l’optimisation des services en orientation. Depuis 2016, elle est chargée de projet, formatrice et coach de l’OCCOQ dans le dossier de la Planification des services d'orientation en milieu scolaire (PSO). Elle accompagne les acteurs du milieu scolaire dans la réflexion, le développement et l’actualisation de leur démarche PSO. Elle poursuit son implication dans ce projet collectif pour mieux saisir les réalités complexes des milieux, faire émerger des solutions nouvelles aux enjeux en orientation scolaire et viser une meilleure réponse aux besoins des élèves.

EFFET PSO : Planification des services d'orientation en milieu scolaire

Formateur principal : Johanne Lafrance
Date : 17 Juin 2020
Horaire : de 11:00 à 12:30
Durée : 1 h 30
Salle : St-Joseph
Type : Atelier interactif ou expérientiel
Axe : Savoir-devenir
Compétences visées :
  • Exercer un rôle conseil auprès d’autres acteurs
  • Gérer sa pratique de manière à en assurer la rigueur et la pertinence, en conformité avec les normes en vigueur
La démarche de la Planification des services d'orientation en milieu scolaire (PSO) s’inscrit, depuis quelques années, comme projet novateur dans le réseau scolaire. Depuis 2016, elle est issue d’une collaboration étroite entre le ministère de l’Éducation, l’OCCOQ et les acteurs des milieux, soit les gestionnaires, les directions d’écoles et les conseillers d’orientation.

Cette démarche, qui est une action concertée, a comme objectif de mieux planifier, de revoir et d'actualiser les services d'orientation des établissements. En permettant une prise de recul sur les services existants, ce processus amène une prise de conscience chez les acteurs du milieu. Ceux-ci réalisent que leur offre de services d'orientation doit être plus optimale pour répondre efficacement aux besoins des élèves.
 
Dans le cadre de cet atelier, les participants visés exercent déjà dans le milieu scolaire et souhaitent entreprendre la démarche PSO. L’atelier sera divisé en deux parties. Une première partie exposera les retombées de l’accompagnement PSO vécu jusqu’à maintenant dans plus d’une quinzaine de commissions scolaires (CS). Certains faits seront exposés, mais l’essentiel de cette première partie misera sur les effets et retombées de la démarche PSO, et ce, tant lors de la formation que du coaching. L’atelier donnera également accès à certaines réalisations bonifiant ainsi l’offre de services d'orientation de certains milieux.

La deuxième partie sera plus interactive et invitera les participants à un exercice collectif. L’intention est de réaliser la première étape de la démarche, soit de s’outiller et de se préparer à communiquer au responsable de l’orientation de la CS le désir d’entreprendre la PSO. Ainsi, tous les c.o amorceront une première évaluation de leur situation en orientation, permettant de déterminer leur propre plan d’action pour la mise en œuvre de la PSO dans leur CS.

p.s. Veuillez prendre note que le visionnement de la brève vidéo de la démarche PSO (J. Lafrance, 2016), d’une durée de 30 minutes, est obligatoire pour tous les participants qui s’inscriront à cet atelier.
Colloque OCCOQ
Johanne Lafrance
Conseillère d'orientation
Johanne Lafrance
Conseillère d'orientation

Johanne Lafrance est conseillère d’orientation et travaille au sein de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI) depuis près de 18 ans. Elle exerce un rôle conseil et de développement dans l’optimisation des services en orientation. Depuis 2016, elle est chargée de projet, formatrice et coach de l’OCCOQ dans le dossier de la Planification des services d'orientation en milieu scolaire (PSO). Elle accompagne les acteurs du milieu scolaire dans la réflexion, le développement et l’actualisation de leur démarche PSO. Elle poursuit son implication dans ce projet collectif pour mieux saisir les réalités complexes des milieux, faire émerger des solutions nouvelles aux enjeux en orientation scolaire et viser une meilleure réponse aux besoins des élèves.
Partager sur :